5 conseils pour développer sa TPE-PME localement

5 conseils pour développer sa TPE-PME localement

En tant que dirigeant.e de petite entreprise, générer de nouvelles affaires en élargissant sa clientèle est important pour la réussite de sa société. Avec la bonne stratégie, il est possible de promouvoir son entreprise localement sans dépasser son budget. Voici quelques conseils pratiques pour bien débuter :

1. Utiliser Google My Business

Google My Business est la première méthode de référencement gratuite pour une entreprise. En plus d’offrir une visibilité commerciale et un référencement local, elle permet aux clients potentiels d’accéder facilement aux horaires d’ouverture de l’entreprise, à son numéro de téléphone, à son site web et à son itinéraire en cliquant sur un bouton, le tout sans frais.

Pour ces raisons, les avantages de Google My Business sont multiples :

  • C’est un outil de marketing gratuit. Dans l’ensemble, il permet d’augmenter significativement les chances d’être trouvé dans le résultat des recherches et d’obtenir plus de visibilité.
  • Il permet aux clients de laisser des avis et de créer de l’échange. Sur GMB, les clients peuvent ajouter leur évaluation simplement en googlant le nom de la société. Par conséquent, la plupart des clients potentiels décideront d’acheter un produit ou un service dans une entreprise en fonction de ce que les gens disent d’elle.

Conseil : Il est important de ne pas paniquer et de répondre de manière professionnelle en cas d’avis négatif. Par ailleurs, pour créer du lien avec les clients il ne faut pas hésiter à répondre aux avis positifs en les remerciant d’avoir pris le temps de partager leurs commentaires.

2. Être présent sur les réseaux sociaux

Plus une entreprise est présente sur différentes plateformes, plus la marque sera visible. C’est pourquoi il est essentiel d’être présent sur les réseaux sociaux pour renforcer sa notoriété. Avec des milliards de personnes sur ces plateformes, c’est devenu l’un des aspects les plus importants du marketing numérique. En effet, les médias sociaux permettent d’engager les clients et de renforcer la visibilité auprès des clients potentiels.

Chaque réseau social présentant des caractéristiques spécifiques (Facebook, Twitter, Instagram, Youtube etc.), il en convient alors à l’entreprise de définir la pertinence de chacun et de les choisir en fonction de son secteur d’activité et de l’expérience et relation client envisagée.

3. Investir du temps dans le réseautage

Le développement d’un réseau solide est crucial pour le succès d’une entreprise. En consacrant du temps à la constitution d’un réseau, la visibilité de l’entreprise augmentera. Pour commencer, il suffit d’établir un réseau au sein de sa communauté avec essentiellement les propriétaires de petites entreprises de sa région.

De nombreux moyens peuvent être mis en œuvre tels que l’adhésion à des groupes sur LinkedIn, l’inscription sur des applications de networking ou la participation à des événements comme des afterworks, des conférences ou des apéros entre entrepreneurs. Cela permettra de rencontrer de nouvelles personnes et d’acquérir de l’expérience.

4. Faire de la publicité

Qui dit TPE, PME ou jeune startup ne veut pas dire que la publicité est hors de portée. Investir dans cette stratégie permet d’acquérir une véritable visibilité et, en conséquence, de développer son activité. Pour bénéficier d’une publicité à moindre coût, il est possible de cibler dans un premier temps des radios locales, des journaux régionaux, ou une zone géographique définie sur des campagnes digitales.

Pour obtenir de réels résultats, il faut établir un plan d’ensemble daté et budgétisé mais également s’y tenir et… persévérer ! Les résultats de la plupart des actions menées ne seront visibles qu’au bout de quelques semaines. Changer de stratégie en cours de route risque de mener vers des résultats mitigés.

5. Investir dans l’humain

En tant que dirigeant.e d’entreprise, il est parfois difficile de trouver du temps pour gérer des tâches supplémentaires. C’est pourquoi il est possible également de déléguer cette mission en intégrant une personne dans son équipe.

Le dispositif Ardan est une option qui permet d’accompagner une TPE/PME dans cette prise de risque. En effet, il permet d’intégrer un stagiaire de la formation professionnelle pendant six mois, qui se chargera de mener à bien le projet de développement. En plus d’une flexibilité et d’un coût limité pour l’entrepreneur, le pilote de projet est formé sur des thématiques qui permettent de répondre directement aux enjeux spécifiques de sa mission.



Share This